Pourquoi un bonsaï reste petit ?

Vous aimez embellir votre jardin ou l’intérieur de votre maison avec les bonsaïs chez vous ? Alors, on va vous aviser des points importants pour les caractéristiques de ces arbres et vous conseillez des meilleurs arbres à employer en bonsaï pour que vous sachiez choisir et comprendre le mécanisme de ces merveilleux arbustes.

Qu’est-ce qu’un bonsaï ?

Un bonsaï est un arbre nain d’origine traditionnel chinois, mais plus connu comme primitif de Japon, il est obtenu à partir de la ligature ou la coupure des racines prélevées par des arbres sauvages. Le nom bonsaï vient étymologiquement des mots « bon » et « saï » qui veut dire arbre et pot, d’où son implantation dans un pot. C’est une version miniature d’un arbre utilisé comme décoration. Sa hauteur ne dépasse même pas les 16 centimètres. Mais, planter un arbre ne suffit pas pour avoir un bonsaï, l’entretien de cet arbre est très particulier que vous allez découvrir ci-après.

Pourquoi un bonsaï pousse à une grande vitesse et s’arrête à une position réduite ?

Généralement, le bonsaï est cultivé toute sa vie dans un petit pot. Ce mode de culture est tenu à cause de la limite des ressources naturelles. Et puisqu’il est cultivé dans un pot, ses branches sont continuellement taillées, il reste toujours dans un état arbuste, car les feuilles apparaissent de plus en plus, seulement la taille du pot reste inchangée. Ce qui entraîne une répétition de la taille des arbres. C’est pourquoi vous ne verrez jamais un bonsaï de taille spacieuse, il est toujours débranché pour convenir à son récipient.

Quels arbres cultiver pour avoir les meilleurs bonsaïs ?

Vous avez une multitude de choix pour débuter, mais au premier rang, les conifères sont les plus conseillés à cause de leurs capacités à supporter la taille, en plus c’est très facile à cultiver et entretenir toutes les saisons. Puis, vous avez les arbustes à baies comme le myrte et les arbres à port trapu, ils résistent bien aussi en pot et possèdent de nature la forme du bonsaï. Ensuite, il y a les érables du Japon, pour ceux qui ont déjà de l’expérience par rapport à la culture du bonsaï. L’érable du Japon est aussi très apprécié par les amateurs grâce à la splendeur de sa couleur. C’est le plus résistant parmi les arbres utilisés en bonsaï.

Enfin, si vous débutez dans la culture de bonsaï, achetez plutôt avec les moins chers pour apprendre avant de vous lancer au cœur de cette culture.

Quelle est la différence entre un bonsaï et un arbre classique ?
Comment couper les feuilles de son bonsaï ?